Pensées sur le devenir d’Asmodée dans le monde du jeu de société


Games publisher

 

Comme nous l’avons tous ou presque appris, le 13 Novembre de cette année, le groupe financier Eurazeo ( Accor, Dessange, Europcar,…) est entré en discussion pour le rachat d’Asmodée la plus grosse compagnie d’édition de jeux de société en France mais aussi dans 7 autre pays comme les Etats-Unis, le Benelux et le royaume-Uni. Cette compagnie d’édition crée en 1995 a réalisé en 2012 un chiffre d’affaire de 110 millions d’euro soit une croissance de 13%!! Cela va sans dire que le monde du jeu en générale se porte bien et continu à grandir malgré la crise, toutes les nouvelles consoles de jeu et le jeux sur smartphone.

Alors pourquoi un groupe de financement comme Eurazeo veut-il investir 102 millions d’euro en fonds propres dans une entreprise dont sa valeur ressort est de 143 millions d’euros? Surtout un groupe financier qui n’a rien à voir avec le jeu de société?

Et cela est en faite pour l’industrie du jeu une bonne, voir très bonne nouvelle. Cela veux dire tout simplement qu’Asmodée se porte très très bien comme l’indiquait Virginie Morgon, Chief Investment Officer d’Eurazeo, qui a déclaré : « Nous avons été séduits par la capacité d’Asmodee à identifier et élaborer des jeux malins et innovants, tout en animant intelligemment son marché. Le profil de croissance de la société et son potentiel important de transformation tant en matière de nouveaux produits que de nouvelles géographies répondent entièrement aux critères d’investissement d’Eurazeo. Aux côtés des équipes d’Asmodee, conduites par Stéphane Carville, nous avons l’ambition de faire d’Asmodee un acteur mondial de l’édition et de la distribution de jeux».

Alors on peut avoir peur pour la future direction d’Asmodée! Personnellement, je ne m’inquiète pas pour Asmodée, ils détiennent 60% de parts de marché pour la distribution de jeux modernes suivi de Gigamic et de Iello, on verra si ce rachat se passe, des parts de marché évoluant pour Asmodée au niveau mondiale mais encore une fois dans ce marché grandissant de façon exponentiel, il y aura toujours de la place pour les autres distributeurs, qui serons toujours là pour s’occuper de jeux un peu moins grand publique au contraire des grands succès d‘Asmodée comme Jungle Speed, Dobble ou encore Time’s Up.

Rien qu’en France, il y a plus de 500 nouveaux jeux publiés par an, un réseau de plus de 400 boutiques spécialisées et plus de 12 millions de boîtes de jeux vendues dont 2,5 millions de boîtes de jeux dits «modernes»! Donc il y a un marché assez large et qui ne cesse de grandir grâce à l’énorme diversité des jeux proposés actuellement et au désir de se retrouver autour d’une table et d’échanger avec d’autre personnes. Pour cela, et c’est peut-être un paradoxe, on peut remercier les jeux vidéos!

Pour nous en tant que joueurs, ça veut dire certainement un plus grand nombre de jeux de société dit modernes pour satisfaire nos soirées. De plus le phénomène du crowdfunding lui aussi est de plus en plus important (voir l’article sur le succès de Zombicide) et permet a de jeunes créateurs de se lancer dans la création et l’auto-publication de leur jeu.

Je souhaite donc qu’Asmodée reste fidèle à son idéologie de «dépoussiérer l’image classique du monde du jeu» sans trop le dépoussiérer au risque de devenir à leur tour classique et qu’il se souviennent que c’est le monde du jeu dans lequel ils travaillent et non pour une compagnie du CAC 40. Nous serons toujours là pour voir ce qu’Asmodée deviendra.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s