Compte rendu du Spielwarenmesse 2014


Logo of Spielwarenmesse (with Date)

Aujourd’hui marque la fin du Spielwarenmesse 2014 de Nuremberg.

Pour ce qui ne connaissent pas, il s’agit du salon professionnel et international du jouet de Nuremberg. Ce salon existe depuis 1949 et accueille 76,000 visiteurs de 112 nations pour voire 2,800 exposants de 60 pays sur 170,000 m2. Cela en fait le numéro 1 au monde des salons du jeu, jouet et des articles de loisirs. il s’est tenu du 29 janvier 2014 à aujourd’hui 3 février 2014. Un salon où les professionnels viennent voir les 70,000 nouveautés présentes. Malgré tout, cette annèe semble avoir été ,d’après les professionnels, plus calme que d’habitude.

Nuremberg 2014
Hall 10.1

Bien sur, sur ce salon énorme, un hall a eu toute mon attention. Le hall 10 (10 et 10.1), celui des jeux de société. La première impression, et cela des que vous franchissez les portes du salon, c’est la démesure de l’evenement. Si vous n’avez pas une ‘mission’, un but ou un rendez-vous, vous pouvez avoir vite fait la tête qui tourne. Coup de chance, j’avais une mission, pour être précis deux misions.

Cocktail Games à Nuremberg
Matthieu d’Epenoux de Cocktail Games avec votre serviteur.

Ma première mission était au temps que faire se peut de remercier les professionnels qui avaient pris le temps de répondre à mes 7 questions et par la même de me présenter. J’ai eu donc la chance de voir Roberto Fraga et sa merveilleuse femme, Matthieu Bonin de Iello, Mathilde de Gigamic, Hicham de Matagot et Matthieu d’Epenoux de Cocktail games qui s’est avéré un hôte merveilleux durant ce salon.

G3 à Nuremberg
Stand G3 de Pologne

Ma deuxième mission était de rencontrer de nouvelles personnes du monde du jeu qui répondront aux 7 questions et aussi à d’autres interviews plus personnelles. Parmi les nouveaux contacts il y avait Andrea Kreuzhofer de Ludo Fact qui a était d’un professionnalisme incroyable, Jean-Thierry Winstel de Bioviva, Caroline Scheu et Gérard Vignacq de Bojodis, Luc Vernhet agent commercial pour Gigamic et Jura-Buis(Chavet-Chess) entre autre, Benoit Roberge et Luc St-Pierre de GameBrotherz, Kaja Pietrasik de G3, Yvan David de FGA, Thomas Provoost et Cédrick Caumont de Repos Production, etc… La liste est plus longue mais je parlerai plus en détails de toutes les personnes que j’ai rencontré ultérieurement.

J’ai eu aussi la chance, en file rouge du salon, d’accompagner Christophe Dufaux qui a co-créé avec Fred Bizet Viking Games, une nouvelle maison d’édition ainsi que Jean-Pierre Wadoux propriétaire de la boutique  Le Poin Magique à Caen, une des boutiques pionnières en france créée en 1984 et Pierre Burtel créateur de Puzzle Battle et gérant des éditions Rosebud.

Nuremberg 2014
Pierre Burtel, Jean-Pierre Wadoux, Christophe Dufaux

Ces deux jours et demi ont été pleines de découvertes et de rencontres. Dans une industrie qui génère des millions d’euro mondialement, les contacts sont très sympathiques et chaleureux et le partage d’information fluide. Il y a bien sur toujours des petites frictions de ci de la entre certaines personnes mais rien de trop méchant. L’organisation du salon et le personnel du salon a été très bien également si ce n’est pour la connexion WIFI qui, due au grand nombre de mobiles, tablettes et d’ordinateurs, ne fonctionnait pas très bien.

En résumé, ce salon m’a apporté beaucoup d’informations que je partagerai dans les semaines qui suivent.

Bon jeux et à bientot!!

Publicités

Une réflexion sur « Compte rendu du Spielwarenmesse 2014 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s