Archives du mot-clé Bruno Cathala

7 questions à Ludovic Barbe aka Ludtche

Ludtche

 

Au fil des salons de jeux, des événements ludiques,  j’ai toujours fait de bonnes rencontres car il faut le dire que les personnes de cette industrie sont toujours très sympathiques, du moins je n’ai pas rencontré de personnes avec qui le contact ne passait pas jusqu’à maintenant!

Une de mes meilleures rencontres fut celle de Ludovic Barbe dit Ludtche et sa femme Patricia. Ce fut un réel bonheur de rencontrer ces gens du nord, de Bergues précisément qui sont d’une très grande gentillesse et sont derrières les éditions Facily Jeux.

À part l’édition de jeux, Ludtche est ausssi et surtout un créateur de jeux. En  2012 il a sorti Pan, t’es mort ! son premier jeu illustré par Mathieu Collangettes. Ensuite Colis Party sortira en 2014 illustré par le même artiste. Puis tout dernièrement, Ludtche a créé avec Bruno Cathala Dragon Run un jeu illustré par Vincent Dutrait et édité par Blue Orange.

C’est jeux sont des jeux familiaux très sympathiques que je recommande vivement et si vous en voulez plus, pour pouvez participer au financièrement du prochain jeu de Ludtche : Rythm ‘n’ Play.

Voici le lien pour le financement participatif : http://fr.ulule.com/rnp/

Voici donc les 7 questions à Ludovic Barbe aka Ludtche

1 – Quel âge aviez-vous lorsque vous avez joué à votre premier jeu de société et qu’était-il ?

“Avec mon prénom j’étais prédestiné à jouer ! Mon premier jeu de l’ère moderne fut  » Citadelle » comme beaucoup, je crois et je devais avoir aux alentours de 30 ans…”

2 – Pourquoi et comment avez-vous décidé de créer des jeux ?

“A cause ou grâce aux amis. Me voyant passionné de jeux ils m’ont « forcé » à en créer… Et de fil en aiguille  » Pan, t’es mort !  » a vu le jour…”

3 – Quel sont vos 3 jeux de société favoris et pourquoi ?

“Difficile de répondre mais, je dirais : « Neuroshima Hex » (jeu auquel nous jouons le plus avec ma douce et tendre Patricia), « Les Aventuriers du Rail » de part sa simplicité et pouvant réunir beaucoup de non-joueurs et un bon « Time’s Up  » reste excellent en grand groupe… Mais ma ludothèque compte environ 300 jeux et tous sont joués au moins une fois par an !”

4 – Pour vous quelle est la meilleure combinaison d’un jeu à succès ?

“De belles illustrations, une mécanique originale bien adaptée au thème et surtout son envie d’y rejouer tout simplement !”

5 – Comment procédez pour créer un jeu ?

“Je n’ai pas beaucoup d’expérience de ce côté-là ! Mais les jeux que je crée proviennent d’un « déclic  » !  » Pan, t’es mort ! » provient de notre petit-fils qui jouait à  » Pan, t’es mort !  » comme beaucoup de petits garçons. «  Colis Party  » provient de  » Bienvenue chez les Chti’s « , vu que nous sommes de Bergues et de notre fils qui est facteur. Ensuite je cherche une mécanique qui s’adapte bien…”

6 – Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un souhaitant créer un jeu ?

“De le faire par passion et de faire plaisir aux gens. Si le but est de gagner de l’argent c’est voué à l’échec à 95%…”

7 – Pourriez-vous nous donner une petite information sur votre prochain projet ? (cette question a été répondue avant la sortie de Dragon Run)

“En tant qu’auteur seul et si « Colis Party  » devient rentable, le prochain jeu sera dans le thème musical ( je suis musicien amateur). Par contre, un jeu avec un grand auteur (Bruno Cathala)  est en cours et sera sur le thème d’un groupe d’aventuriers poursuivi par un dragon: Dragon Run

Merci Ludtche pour avoir répondu aux 7 questions. N’oubliez pas le financement participatif pour R ‘n’ P : http://fr.ulule.com/rnp/

Pour en savoir plus sur Facily Jeux: http://www.facilyjeux.com/index.php?lang=fr

R 'n' P

7 questions for Mathieu Leyssenne

Photo du Sud Ouest
Photo du Sud Ouest

When you have a game that does not have a good art work, you do not buy it or you do not play with it. And if you have a game with a great illustration but the mechanism is not interesting, you play it once and / or you sell it! There are games that combine a good mechanism and superb illustrations. Among these games, comes to mind immediately: Jamaica a game by Bruno Cathala, Sébastien Pauchon and Malcolm Braff. This is a good family game that still has a place in our family and is a visual treat.

These beautiful illustrations are the work of Mathieu Leyssenne who answer today the 7 questions. Mathieu lives in Bordeaux, where he is a freelance illustrator since 2001. Mathieu has illustrated games like: Metropolys, Souk, Chinatown and more recently The Tortoise and the Hare. Of course the inevitable is the illustration of Jamaica, a delight for the eyes. The cares of details on the board takes you to Jamaica in the world of pirates when you start to play. Mathieu’s work could be on an exhibition with other of his contemporaries. I invite you to use the links at the end of the interview to explore his work.

Her are the 7 questions for Mathieu Leysenne.

1 . How old were you when you played your first board game and what was it ?

« I started with the classic, parcheesi, checkers … We played a lot in our family, I have the childhood memory of large game of Monopoly, La Conquete du Monde, Clue, The game of Life, … »

 

2 . Why and how did you decide to illustrate games ?

« It was not really a choice at the beginning. I wanted to do some illustrations, but I was aiming for publishing children’s books or role play games. And then one day, a friend, Julien Carette, went to show his book to Asmodee. Among his works, there was a comic strip that I had put in color. It was apparently liked by Asmodee, and they contacted me shortly after to work on my first game, ‘Les fils de Samarande’. But things really started with GameWorks, and games ‘Animalia’ and ‘Jamaica’. I do not remember exactly how they found my work. But after that, orders arrived fairly regularly, especially projects with animals, pirates, or pirate animals.  »

 

3 . What are your 3 favorite games company and why ?

« Agricola first, because the interest is constantly renewed with the allocation of cards at the beginning. With an automatic system of implementation / automatic storage, I would find it perfect. Ticket to Ride then. Even though I hardly ever play it today, perhaps is the game that kept me busy the most. It’s really simple, it is explained in 2 minutes, even to someone who knows nothing, and it plays very well with 2 players. And finally Citadels.  »

 

4 . For you what is the best combination to illustrate a game successfully ?

« It is not enough that the illustrations are beautiful and they define an interesting universe, they must also not be to the detriment of the gameplay, and adapt themselves well to the mechanisms of the game. It is important to have some good exchanges with the editor, so we can work together on it.  »

5. How do you proceed to illustrate a game ?

« In general they give me a brief, element by element, a theme, constraints tie to the gameplay … Then I prepare sketches, we discuss about them and I make any modifications. I then moved on to a rough colored, that we also valid, and I finalize.  »

6. What advice would you give to someone wishing to illustrate a board game ?

« Beware of the board! We always feel we will do it in no time, and one month after it is still on …  »

7. Could you give us some information on your next project ?

« I do not know if I can talk about the game itself, so when in doubt, I’ll just say that it will be a new game edited by Benoît Forget from Purple Brain Créations.  »

Thank you Mathieu for answering the 7 questions. For more information on the work of Mathieu Leyssenne :

http://www.aniii.com/illus04.html

http://legrandvrac.blogspot.fr/

jamaica_map

7 questions à Mathieu Leyssenne

Photo du Sud Ouest
Photo du Sud Ouest

Quand on a un jeu qui n’a pas une bonne illustration, soit on ne l’achète pas ou on y joue pas. Et si on a un jeu avec une superbe illustration mais que le mécanisme n’est pas intéressant, on y joue qu’une fois et/ou on le revend !! Il existe des jeux qui combinent un bon mécanisme et de superbes illustrations. Parmi ces jeux, un me vient en tête tout de suite : Jamaica un jeu de Bruno Cathala, Sébastien Pauchon et Malcom Braff. Il s’agit d’un bon jeu familial qui a toujours sa place dans notre famille et qui est un régal visuel .

On doit ces superbes illustrations à Mathieu Leyssenne qui répond aujourd’hui aux 7 questions. Mathieu vit à Bordeaux où il est illustrateur freelance depuis 2001. Mathieu a illustré des jeux comme : Metropolys, Souk, Chinatown et dernièrement Le Lièvre et la Tortue. Bien sûr l’incontournable est l’illustration de Jamaica, un délice pour les yeux. Le soucis du détails sur le plateau vous emporte en Jamaïque dans le monde de la piraterie dès que vous commencez à y jouer. Le travail de Mathieu pourrait faire l’objet d’une exposition avec d’autre de ses contemporains. Je vous invite à utiliser les liens à la fin de l’interview pour explorer son travail.

Voici donc les 7 questions à Mathieu Leyssenne.

1 . Quel âge aviez-vous lorsque vous avez joué à votre premier jeu de société et qu’était-il ?
« J’ai commencé avec les classiques, petits chevaux, dames… On jouait pas mal en famille, j’ai le souvenir enfant de grandes parties de Monopoly, la Conquête du Monde, Destins, Cluedo,… »

2 . Pourquoi et comment avez-vous décidé d’illustrer des jeux de société ?
« C’était pas vraiment un choix au départ. Je voulais faire de l’illustration, mais je visais plutôt l’édition de livres jeunesse ou le jeu de rôles. Et puis un copain, Julien Carette, est un jour allé montrer son book chez Asmodée. Parmi ses travaux, y avait une planche de BD que j’avais mise en couleur. Ça a apparemment bien plu, et ils m’ont contacté peu de temps après pour travailler sur mon premier jeu, ‘Les fils de Samarande’. Mais les choses ont vraiment démarré avec GameWorks, et les jeux ‘Animalia’ et ‘Jamaica’. Je ne me souviens plus trop comment ils sont tombés sur mon travail. Mais après ça, les commandes sont arrivées assez régulièrement, surtout des projets avec des animaux, des pirates, ou des animaux pirates. »

3 . Quel sont vos 3 jeux de société favoris et pourquoi ?
« Agricola d’abord, parce que l’intérêt est sans cesse renouvelé, avec l’attribution des cartes au départ. Avec un système de mise en place / rangement automatique, je le trouverais parfait. Les Aventuriers du Rail ensuite. Même si je n’y joue pratiquement plus aujourd’hui, c’est peut-être le jeu qui m’a le plus occupé. C’est vraiment simple, ça s’explique en 2 minutes, même à quelqu’un qui n’y connaît rien, et ça se joue très bien à deux. Et enfin Citadelles. »

4 . Pour vous quel est la meilleure combinaison pour illustrer un jeu avec succès ?
« Il ne suffit pas que les illustrations soient jolies et qu’elles définissent un univers intéressant, il faut aussi que ce ne soit pas au détriment de la jouabilité, et qu’elles s’adaptent bien aux mécanismes du jeu. C’est important d’avoir de bons échanges avec l’éditeur, pour qu’on puisse travailler ensemble là-dessus. »

5 . Comment procédez-vous pour illustrer un jeu ?
« En général on me donne un brief, élément par élément, un thème, des contraintes liées au gameplay,… Ensuite je prépare des croquis, on en discute et je fais des éventuelles modifs. je passe ensuite à un rough couleur, qu’on valide aussi, et je finalise. »

6 . Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un souhaitant illustrer un jeu de société ?
« Méfie-toi du plateau ! On a toujours l’impression qu’on va faire ça en un rien de temps, et un mois après on est toujours dessus… »

7 . Pourriez-vous nous donner une petite information sur votre prochain projet ?
« Je ne sais pas trop si je peux parler du jeu lui-même, alors dans le doute, je vais juste dire que ce sera un nouveau jeu édité par Benoît Forget chez Purple Brain. »

Merci Mathieu pour avoir répondu aux 7 questions. Pour plus d’information sur le travail de Mathieu Leyssenne: http://legrandvrac.blogspot.fr/

http://www.aniii.com/illus04.html

jamaica_map

7 questions for Bruno Cathala

Bruno Cathala
Bruno Cathala

More than a dozen games created by himself like « Mow« , more than 30 co-design games like « Jamaica » and his last baby « Longhorn« . Yes we could say that Mr Cathala is very prolific since his beginning in the world of games in 2002! This is because of designers and game professional like Mr Cathala tht the game world is doing well and will be doing great for years to come. Because his birthday is coming soon (November 22nd) I decided to start with Mr Cathal this new segment 7 questions to.

  1. How old were you when you played your first board game and which board game was it?

«I don’t know…It depends if we are talking about traditional games like «Le Nain Jaune» and the «Mistigri» (Old maid) at my grand parents around 3 years old or board game like «Richesse du Monde» (Wealth of Nations) around 8 years old»

  1. why and how did you decide to design a board game?

«The magazine «Jeux et Stratégie» is to be blamed who organized amateur game designers contest. It make me dream when I was 20 years old but I didn’t have any ideas. This only 20 years later that I will give a leg up»

  1. What are your 3 favorite board games?

«Gyges, because it is the Graal of abstract 2 players games. Modern, simple, deep, genius.

 Magic the Gathering because the world of modern board games undergone major changes following this game. 

Mow, because I play it during every lunch break for the past 4 years whitout getting tired of it.»

  1. For you, what is the best combination for a succesful board game?

«For a succesful game you need, 70% work, 20% talent and 10% luck. Therfore if you haven’t enough talent or/and luck, you could work more.»

  1. How do you proceed to design a game?

«I trust my desires»

  1. What tips could you give to someone who want to design a board game?

«Do it with passion, and forget right away the desire to make it your prancipal source of incomes.»

  1. Could you give us a small info about your future projects?

«2014 should be a big year with maybe 7 to 8 new games if the publishers keep their engagements. Inculding 2 games more «gamer» than I usually do which really mean a lot to me.»

Thank you very much to Bruno Cathala to take time to answer thoses questions and if you want to know more, I invite you to ty and buy his games and check his webpage (in French) : http://bruno-des-montagnes.over-blog.com/ 

7 questions à Bruno Cathala

Image

Bruno Cathala ou Bruno des Montagnes.

Plus d’une demi douzaine de jeux crées en solo comme « Guerre et Bêêêh« , plus d’une trentaine de jeux co-crées comme, « Cyclades« , et son dernier bébé « Longhorn ». Oui on peu dire que monsieur Cathala est très productif depuis ses débuts dans le monde du jeu en 2002! Grace à des créateurs et professionnel du jeu comme Monsieur Cathala le monde du jeu se porte bien et se portera très bien pour les années à venir. Comme son anniversaire est  très bientôt (le 22 Novembre) j’ai décidé de commencer avec Mr Cathala la série des 7 questions à.

1- Quel âge aviez vous lorsque vous avez joué à votre premier jeu de société et qu’était-il?

«Je ne sais pas.. ça dépend si on parle de jeux traditionnels comme le nain jaune ou le mistigri, chez mes grands parents sans doute vers 3 ans, ou de jeux en boite come par exemple richesse du monde vers 8 ans.»

2- Pourquoi et comment avez vous décidé de créer des jeux de sociétés? 

«C’est la faute à la revue Jeux et Stratégie qui organisait un concours de créateurs amateurs. ça m’a fait rêver vers 20 ans mais j’avais pas d’idée. ce n’est que 20 ans plus tard que j’ai mis le pas à l’étrier de cette envie de jeunesse.»

3-Quel sont vos 3 jeux de société favoris et pourquoi? 

«Gyges, parce que c’est le graal du jeux abstrait à deux: moderne, simple, profon,. Génial.

Magic the gathering, parce que le monde du jeu de société moderne a subi de profonds bouleversements issus de ce jeu.

MOW parce que j’y joue tous les midis depuis 4 ans sans lassitude.»

4- Pour vous quel est la meilleur combinaison pour un jeu à succès?

«Pour un jeu à succès, il faut 70 % de travail, 20 % de talent et 10 % de chance. Donc si on a moins de chance et/ou de talent, on peut aussi travailler plus.»

5- Comment procédez pour créer un jeu? 

«Je fais confiance à mes envies.»

6- Quel conseils donneriez vous à quelqu’un souhaitant créer un jeu de société?

«Le faire par passion, et abandonner tout de suite toute envie d’en faire sa principale source de revenus.»

7- Pourriez vous nous donner une petite information sur votre prochain projet? 

«2014 devrait être une grosse année avec peut être 7 ou 8 sorties si les éditeurs tiennent leurs engagements. Avec pour deux jeux plus gamer que ce que je fais usuellement, auxquels je tiens énormément.»

Merci beaucoup à Bruno Cathala d’avoir pris le temps de répondre à ces questions et si vous voulez en connaitre plus je vous invite d’une part à essayer et acheter ses jeux et à visiter son site: http://bruno-des-montagnes.over-blog.com/