Archives du mot-clé Time’s up

7 questions à Ludovic Barbe aka Ludtche

Ludtche

 

Au fil des salons de jeux, des événements ludiques,  j’ai toujours fait de bonnes rencontres car il faut le dire que les personnes de cette industrie sont toujours très sympathiques, du moins je n’ai pas rencontré de personnes avec qui le contact ne passait pas jusqu’à maintenant!

Une de mes meilleures rencontres fut celle de Ludovic Barbe dit Ludtche et sa femme Patricia. Ce fut un réel bonheur de rencontrer ces gens du nord, de Bergues précisément qui sont d’une très grande gentillesse et sont derrières les éditions Facily Jeux.

À part l’édition de jeux, Ludtche est ausssi et surtout un créateur de jeux. En  2012 il a sorti Pan, t’es mort ! son premier jeu illustré par Mathieu Collangettes. Ensuite Colis Party sortira en 2014 illustré par le même artiste. Puis tout dernièrement, Ludtche a créé avec Bruno Cathala Dragon Run un jeu illustré par Vincent Dutrait et édité par Blue Orange.

C’est jeux sont des jeux familiaux très sympathiques que je recommande vivement et si vous en voulez plus, pour pouvez participer au financièrement du prochain jeu de Ludtche : Rythm ‘n’ Play.

Voici le lien pour le financement participatif : http://fr.ulule.com/rnp/

Voici donc les 7 questions à Ludovic Barbe aka Ludtche

1 – Quel âge aviez-vous lorsque vous avez joué à votre premier jeu de société et qu’était-il ?

“Avec mon prénom j’étais prédestiné à jouer ! Mon premier jeu de l’ère moderne fut  » Citadelle » comme beaucoup, je crois et je devais avoir aux alentours de 30 ans…”

2 – Pourquoi et comment avez-vous décidé de créer des jeux ?

“A cause ou grâce aux amis. Me voyant passionné de jeux ils m’ont « forcé » à en créer… Et de fil en aiguille  » Pan, t’es mort !  » a vu le jour…”

3 – Quel sont vos 3 jeux de société favoris et pourquoi ?

“Difficile de répondre mais, je dirais : « Neuroshima Hex » (jeu auquel nous jouons le plus avec ma douce et tendre Patricia), « Les Aventuriers du Rail » de part sa simplicité et pouvant réunir beaucoup de non-joueurs et un bon « Time’s Up  » reste excellent en grand groupe… Mais ma ludothèque compte environ 300 jeux et tous sont joués au moins une fois par an !”

4 – Pour vous quelle est la meilleure combinaison d’un jeu à succès ?

“De belles illustrations, une mécanique originale bien adaptée au thème et surtout son envie d’y rejouer tout simplement !”

5 – Comment procédez pour créer un jeu ?

“Je n’ai pas beaucoup d’expérience de ce côté-là ! Mais les jeux que je crée proviennent d’un « déclic  » !  » Pan, t’es mort ! » provient de notre petit-fils qui jouait à  » Pan, t’es mort !  » comme beaucoup de petits garçons. «  Colis Party  » provient de  » Bienvenue chez les Chti’s « , vu que nous sommes de Bergues et de notre fils qui est facteur. Ensuite je cherche une mécanique qui s’adapte bien…”

6 – Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un souhaitant créer un jeu ?

“De le faire par passion et de faire plaisir aux gens. Si le but est de gagner de l’argent c’est voué à l’échec à 95%…”

7 – Pourriez-vous nous donner une petite information sur votre prochain projet ? (cette question a été répondue avant la sortie de Dragon Run)

“En tant qu’auteur seul et si « Colis Party  » devient rentable, le prochain jeu sera dans le thème musical ( je suis musicien amateur). Par contre, un jeu avec un grand auteur (Bruno Cathala)  est en cours et sera sur le thème d’un groupe d’aventuriers poursuivi par un dragon: Dragon Run

Merci Ludtche pour avoir répondu aux 7 questions. N’oubliez pas le financement participatif pour R ‘n’ P : http://fr.ulule.com/rnp/

Pour en savoir plus sur Facily Jeux: http://www.facilyjeux.com/index.php?lang=fr

R 'n' P

Publicités

7 questions à Thomas Provoost de Repos Productions

Thomas Provoost

Qui n’a pas croisé les hommes au sombrero pendant un événement ludique ? Ce sont les hommes de Repos Productions qui portent ces chapeaux. Aujourd’hui c’est l’un des co-fondeurs de RProd va répondre aux 7 questions : Thomas Provoost.

Comme RProd, Thomas est Belge et avec Cédrik Caumont ils ont créé Repos Productions au début des années 2000. Ils ont également créé des jeux comme Mexican Hold’em Poker. Cette maison d’édition Européenne de Bruxelles est connue pour sa séléction de plus de 30 jeux qui inclue entre autre d’énormes succès comme 7 Wonders, Rampage, Crazy Poker et tout dernièrement Concept.

Voilà donc les 7 questions à Thomas Provoost.

1-  Quel âge aviez-vous lorsque vous avez joué à votre premier jeu de société et qu’était-il ?

« Le jeu qui a changé ma vie ludique a été Supergang lorsque j’avais 12 ans. »

2-  Pourquoi et comment avez-vous décidé d’éditer de publier des jeux de sociétés ?

« Par passion et envie, Time’s Up! nous semblait être un tellement bon jeu que l’on a décidé de se lancer dans l’aventure puis on y a pris goût. 🙂  »

3- Quel sont vos 3 jeux de société favoris et pourquoi ?

« Favori, c’est difficile de répondre car j’en ai plus de 3.  Je vais parler de mes 3 hits du moment.

Twilight Struggle car c’est un mix parfait entre le wargame, l’ameritash et le jeu à l’allemande.

7 wonders qui après pourtant un nombre incalculable de partie (plus de 600) me procure toujours autant de plaisir.

Avalon, car c’est le meilleur jeu du style Loup-garous de Thiercelieux. »

4- Pour vous quelle est la meilleure combinaison pour être publié/édité avec succès ?

« Travailler, se remettre en question et simplifier son jeu. »

5- Comment procédez pour publier un jeu ?

« Si le prototype nous plait et que l’on pense pouvoir le vendre on commence le travail d’édition.  Certains jeux mettent un an pour être abouti d’autre plus. L’édition c’est un long processus créatif que l’on partage avec l’auteur afin d’obtenir le meilleur jeu possible selon nous. »

6- Quels conseils donneriez vous à quelqu’un souhaitant être publié/édité ?

« Soyez créatif, pensez différemment et venez nous présenter vos meilleurs prototypes. 🙂  »

7-Pourriez vous nous donner une petite information sur votre prochain projet ?

« Nous travaillons actuellement aux très nombreux tirages de Mascarade et de Concept.

Sinon, nous sommes dans la finalisation de l’extension de 7 wonders : Babel ainsi que l’extension de Mascarade.

L’autre projet qui nous tiens fortement à coeur est le reboot de la licence Cash n Guns.  Ludovic Maublanc a apporté de subtiles modifications qui rendent le jeu encore meilleur et plus drôle.  Avec Kovalic aux dessins cela va être une tuerie. 🙂 « 

Merci Thomas pour avoir répondu aux 7 questions. Pour en savoir plus sur Repos Productions: http://rprod.com/

Repos-Production

7 questions for Mathilde from Gigamic

Mathide de Gigamic
Mathide de Gigamic

It is with great pleasure that I present the person who answered 7 questions today. And yes, unfortunately the game world does not include many women. Mathilde is a ray of sunshine in the game world. Indeed, when you have the chance to personally meet or to see Mathilde via on-line video, you can only fall for her good humor and her smile. This is the happiness of Gigamic where Mathilde is responsible for marketing and communication.

Gigamic is a publisher and distributor of games created in 1991 with a portfolio that covers all kinds of games. Family games like Marrakech, party games like the famous Category 5, bigger games like KeyFlower, games for children as Regatta and puzzles as Katimono. The latest rising one is Coal Baron from Wolfgang Kramer and Michael Kiesling.

So here are the 7 questions for Mathide from/and Gigamic.

1- How old were you when you played your first board game and what was it ?

« Hard to say … it’s all so long ago, I remember we played many family games like yellow dwarf, the yams, and then also has games like Doctor Maboul, Hyppo gouton … later , there was Chess, and Risk. What followed was a break from board games, replaced by RPG and card games like Magic, the board games later returned, it is more convenient when you only have the time during an evening to play with friends. « 

2 – Why and how did you decide to edit publish board games ? 

« The decisive encounter for Gires brothers (founder) was the one with the author Blaise Muller of Quarto. They had an immediate crush on the game « 

3 – What are your 3 favorite board games and why ? 

« That too is a difficult question because it really depends on the context … 

 Pylos: It is the game that made me return to board games. I bought it at a model show (probably from one of my future bosses also ^ ^) and I played it hundreds of times, I annoyed everyone around me all the time wanting to play it. 

Time’s up: This is a great springboard to get someone to play modern games and convince him board games are far from being boring and nerdy. For more timid people, Dixit  fill this role very well. 

In heavier games I will mention Battlestar Galactica and Descendance for which I’ve always felt the same amount of pleasure from playing it. « 

4 – For you, what is the best combination to be published / edited successfully ? 

« The miracle recipe for success does not exist, it is a set of factors that we do not completely master: hit the market with the right game at the right time and in the right form … 

For an author I think you have to first of all take pleasure in the project without putting the pressure of success but rather to « do it right. » One thing is sure, test, retest and test again his game and be ready to challenge yourself. « 

5 – How to publish a complete game ? 

« Every game has its own story a little but broadly, it starts with contact with an author through our website or during a show. If the game seems to fit our editorial line and bring something new, we begin to test it, first internally, then externally (toy libraries, associations). If we are still convinced and after signing a contract with the author we begin the development of the product itself, what matters, what format, research for an illustrators, … « 

6 – What advice would you give to someone wishing to be published / edited ? 

« As said above, take pleasure in the project first. Tested it a lot (and not just with family or friends), the ideal is to go present his game in a board games association I think. This verifies that there is no equivalent game existing on the market, no rule’s bugs, and there is a real + fun provided by the proto. 

Then I think the ideal is to meet publishers during shows (Essen, Cannes, Nuremberg, …) having previously verified that the game corresponds to the editorial line of the editor in question. « 

7 – Could you give us some information on your next project ? 

« There are a lot of ongoing projects for 2014, both published jointly with our partners (Amigo, Zoch, Drei Magier …) or pure edition. What is certain is there will be something for everyone! For kids to have fun with friends, bigger game followers … in short, let’s work! « 

Thank you Mathilde for taking the time to answer 7 questions personally and for Gigamic. To learn more about Gigamic’s games:

http://en.gigamic.com/

Gigamic
Gigamic

7 questions à Mathilde de Gigamic

Mathide Gigamic

Mathide de Gigamic

C’est avec une certaine joie que je vous présente la personne qui répond aux 7 questions aujourd’hui. Et oui, malheureusement le monde du jeu ne compte pas encore énormément de femmes. Mathilde est donc un des rayons de soleil dans ce monde du jeu. En effet lorsque vous avez la chance de croiser Mathilde ou de la voir intervenir dans une vidéo sur l’internet, vous ne pouvez que craquer pour sa bonne humeur et son sourire. Cela fait le bonheur de Gigamic où Mathilde est chargée du marketing et de la communication.

Gigamic est une maison d’édition et de distribution de jeux crée en 1991 avec un port folio qui couvre toutes sortes de jeux. Jeux de famille comme Marrakech, jeux d’ambiance comme le fameux 6 qui prend, jeux de réflexion comme KeyFlower, jeux pour les petits comme Regatta et puzzles comme Katimono. Une des dernières nouveautés qui monte est Gueules Noires de Wolfgang Kramer et Michael Kiesling.

Donc voici les 7 questions à Mathide de et pour Gigamic.

1-Quel âge aviez vous lorsque vous avez joué à votre premier jeu de société et qu’était-il ? 

« Difficile à dire… c’est loin tout ça, je me souviens qu’on jouait beaucoup en famille à des jeux comme le nain jaune, le yams, et puis aussi a des jeux comme Docteur Maboul, Hyppo glouton… un peu plus tard, il y a eu les échecs, puis Risk. S’en suit une pause concernant le jeu de société remplacé par des Jeux de rôles et des jeux de cartes comme Magic, le jeu de société est revenu plus tard, c’est plus pratique quand on n’a que le temps d’une soirée pour jouer avec les amis. »

2- Pourquoi et comment avez vous décidé d’éditer de publier des jeux de sociétés ?

« La rencontre déterminante pour les frères Gires (fondateur de la société) a été celle avec Blaise Muller l’auteur de Quarto. Ils ont eu un coup de cœur immédiat pour le jeu. »

3- Quel sont vos 3 jeux de société favoris et pourquoi ?

«Ça aussi c’est une question difficile parce que ça dépend vraiment du contexte…

  •  Pylos : c’est le jeu qui m’a fait revenir au jeu de société. Je l’avais acheté lors du salon de la maquette (sûrement à l’un de mes futurs boss d’ailleurs ^^) et j’y ai joué des centaines de fois, j’ai saoulé tout mon entourage à vouloir tout le temps y jouer.
  • Time’s up :  c’est un super tremplin pour amener quelqu’un vers le jeu de société moderne et le convaincre que le jeu de société c’est loin d’être ringard et ennuyeux. Avec des gens plus timides un Dixit rempli également très bien ce rôle.
  • Dans les plus gros jeux je citerai BattleStar Galactica et Descendance dont j’ai toujours plaisir à faire une partie.»

4- Pour vous quel est la meilleure combinaison pour être publié/édité avec succès ?

« La recette miracle du succès n’existe pas, c’est un ensemble de facteurs dont nous ne sommes pas totalement maîtres: arriver sur le marché avec le bon jeu, au bon moment et sous la bonne forme…

Pour un auteur je pense qu’il faut donc avant tout prendre plaisir à son projet sans y mettre cette pression de succès mais plutôt de « bien faire ». Une chose est sûre, il faut tester, retester et encore tester son jeu et être prêt à se remettre en question. »

5- Comment procédez pour publier un jeu ?

« Chaque jeu possède un peu sa propre histoire mais dans les grandes lignes, ça commence avec un contact avec un auteur, par le biais de notre site ou en salon. Si le jeu nous semble entrer dans notre ligne éditoriale et apporter quelque chose de nouveau nous commençons à faire des tests, d’abord en interne, puis en externe (ludothèques, associations). Si on est toujours convaincus et après avoir signé un contrat avec l’auteur nous commençons le développement du produit en lui-même, quelles matières, quel format, recherche d’illustrateurs, … »

6- Quels conseils donneriez vous à quelqu’un souhaitant être publié/édité ?

« Comme dis plus haut, il faut prendre plaisir à son projet avant tout. Le faire tester beaucoup (et pas seulement à la famille ou les amis), l’idéal est d’aller présenter son jeu dans une association ludique je pense. Cela permet de vérifier qu’il n’ y a pas d’équivalent déjà en place sur le marché, de bug de règle, et qu’il y a un vrai + ludique apporté par le proto. 

Puis je pense que l’idéal est de rencontrer les éditeurs en salon ( Essen, Cannes, Nuremberg,…) en ayant préalablement vérifié que le jeu corresponde à la ligne éditorial de l’éditeur en question.»

7- Pourriez-vous nous donner une petite information sur votre prochain projet ?

« Il y a pas mal de projets en cours pour 2014, que ce soit en coédition avec nos partenaires (Amigo, Zoch, Drei Magier,…) ou en édition pure. Ce qui est sûr c’est qu’il y en aura pour tout le monde ! Pour les petits, pour s’amuser entre amis, pour les adeptes de plus gros jeux… bref on a du boulot ! »

Merci Mathilde pour avoir pris le temps de répondre aux 7 questions personnellement et pour Gigamic. Pour en savoir plus sur les jeux de Gigamic:

http://www.gigamic.com/

Gigamic